Le Monde - 17 avril 2019 - General Electric réduit la voilure dans l’éolien offshore en France

Extrait : "General Electric [...] a annoncé qu’elle se retirait de deux des trois parcs éoliens offshore pour lesquels elle devait fournir des turbines. EDF, qui sera l’opérateur de ces parcs, a déjà sélectionné le concurrent germano-espagnol Siemens Gamesa pour remplacer GE."

Commentaire de Libre Horizon : La filière française (Areva et Alstom, devenue General Electric) a jeté l’éponge. En revanche, 100% des subventions publiques (payées par le contribuable français) restent... et profitent aux industriels étrangers qui ont repris les contrats, à nos frais...

Lire tout l’article :

PDF - 377.9 ko