Accueil

  • Les allemands font des parcs éoliens offshore à plus de 50 km des côtes et 30 mètres de profondeur, sans subvention publique. Le prix de l’électricité y ressort inférieur à 50 EUR le MWh.
  • La France projette de subventionner massivement (1,1 milliards d’Euros par an) trois parcs éoliens en mer à 10 km des côtes, 20 mètres de profondeur, pour un prix de l’électricité résultant de 226 EUR le MWh.
  • Soit 146 000 € / an de subvention par emploi créé. Chocking ?
Haut de page



  • Le projet de complexe éolien en mer des plages du Débarquement représente à lui seul près de 2 milliards d’investissement et prétend entraîner la création de 4 000 emplois directs et indirects.
  • C’est 500 000 EUR de subvention publique par emploi créé. Qui a le sens des proportions ? Quand va-t-on dire STOP ?!
  • Surtout que le projet initial de développement d’une filière française est bien enterré... Ce sont maintenant les industriels nord-américains les grands gagnants de ce scandale d’Etat.
Haut de page



Les photomontages d’EDF doivent être regardés à la bonne échelle... Selon le rapport d’expertise de Jean-marc Veizien (CNRS), on lit p. 10 :

  • Les plages Gold et Juno sont dans une "zone critique" : les éoliennes sont vues "selon 60 minutes d’arc environ, soit environ la taille de deux pleines lunes, ou encore celle d’un ongle à bout de bras"
  • "A cette distance, les observations météo montrent que les éoliennes seront visibles 75% du temps, l’impact visuel est fort dans cette zone". La bonne échelle est celle de l’image voisine à distance "oeil - écran" (50 cm)
Haut de page



3 projets éoliens majeurs ont été annulés pour leur incompatibilité avec le Classement Unesco au patrimoine mondial de l’humanité : à Verdun (septembre 2014), au large de l’île de Wight pourtant à 15 km (septembre 2015), dans la baie du Mont Saint-Michel (avril 2012).

Alors invoquons le Principe de précaution ! Dans le dossier UNESCO figure le classement des vestiges sous-marins jusqu’à 20 km des côtes. Un complexe industriel de 75 éoliennes au milieu de cette zone nous semble un risque élevé de non classement !!

Haut de page



  • Eté 2015 : sondages géophysiques et des tests d’ensouillage. La zone est interdite à la navigation, mais on sait quand même d’où vient ce bateau : c’est le Greatship Manisha
  • C’est bien, ça fait du travail, comme on nous l’a promis. Bon, c’est un bateau de Singapour, mais c’est bien pour eux... Et pour ses deux copains, avec pavillon Panama et UK (en savoir plus)
  • L’arnaque aux emplois, on y est, les masques tombent.
Haut de page



Pourquoi choisit-on l’éolien en mer plutôt que l’éolien terrestre ?

Haut de page



Les anglais et les allemands implantent leurs centrales éoliennes en mer à 100 km des côtes !

Soigneusement étudiés, les fonds marins au large de Courseulles révèlent d’autres sites d’implantation possible, hors de vue depuis la côte. Des études complémentaires méritent d’être conduites par le consortium !

Mobilisons-nous pour imposer un autre site d’implantation des centrales éoliennes !

Haut de page



Ne pensons pas que nous ne verrons pas les éoliennes au large...
Les simulations faites par le consortium industriel sont claires "75 petits bâtonnets de 1,5 cm, situés à un mètre de vous. C’est ça la taille effective des éoliennes vues depuis Arromanches ou Courseulles"

Les impacts sont réels, battons-nous pour un site d’implantation plus au large ! Ne banalisons pas nos sites de mémoire pour des enjeux uniquement industriels et de meilleure rentabilité économique.

Haut de page



Mentions Légales

Informations légales (Dernière mise à jour le 9 août 2017) :

Association Libre Horizon

La Petite Ferme de Maronnes

14960 Meuvaines

Réalisation éditoriale : Libre Horizon

Assemblée générale du 26 août 2017 à Crépon

Chers adhérents et amis de Libre-Horizon,

Nous vous invitons à nous rejoindre le samedi 26 août 2017 à 10h à Crépon (salle municipale de Crépon : 3, route d’Arromanches - 14480 Crépon) pour notre assemblée générale annuelle qui nous permettra de faire le point sur les différentes actions qui ont été menées cette année.

Ordre du jour de l’AG :

PDF - 32.9 ko

Merci de bien vouloir nous informer de votre présence par courriel bureau@libre-horizon.com avant le 20 août 2017

Un pouvoir selon le modèle joint, peut également nous être transmis par courriel à cette adresse (ci-dessous : Modèle de pouvoir à nous retourner le cas échéant).

Word - 61.4 ko

Bien cordialement

Elsa Joly Présidente de LIBRE HORIZON

Assemblée générale du 23 juillet 2016 à Arromanches

Chers adhérents et amis de Libre-Horizon,

Nous vous invitons à nous rejoindre le samedi 23 juillet 2016 à 10h à Arromanches pour notre assemblée générale annuelle qui nous permettra de faire le point sur les différentes actions qui ont été menées cette année.

Ordre du jour de l’AG :

PDF - 20.8 ko

Merci de bien vouloir nous informer de votre présence par courriel bureau@libre-horizon.com avant le 20 juillet 2016

Un pouvoir selon le modèle joint, peut également nous être transmis par courriel à cette adresse (ci-dessous : Modèle de pouvoir à nous retourner le cas échéant).

Word - 60.4 ko

Bien cordialement

Elsa Joly Présidente de LIBRE HORIZON

Propriété et responsabilité :

Le site www.libre-horizon.com est la propriété de l’Association Libre Horizon. L’Association Libre Horizon est responsable de l’ensemble des informations contenues sur ce site. Sa responsabilité ne saurait, en revanche, être engagée pour les informations contenues :
- sur les sites vers lesquels renvoie www.libre-horizon.com
- sur les sites qui renvoient, au moyen d’un lien hypertexte vers www.libre-horizon.com
- sur les sites qui reproduisent, sans autorisation, les contenus de www.libre-horizon.com

Notre but : éviter ça !

Même si EDF et Alstom font tout pour ne pas présenter au public les simulations visuelles, elles sont bien là :

http://www.debatpublic-eolien-en-mer-courseulles.org/PHOTOMONTAGES/carte.html

Un rapport d’expertise accompagne ces simulations :

PDF - 428.8 ko

On y lit notamment page 10, que les plages Gold et Juno sont dans une "zone critique"  : les éoliennes sont vues "selon 60 minutes d’arc environ, soit environ la taille de deux pleines lunes, ou encore celle de l’ongle d’un doigt à bout de bras"

L’expert à l’origine de ce rapport, Jean-Marc VEZIEN (Ingénieur de Recherche CNRS) faisait la comparaison suivante lors de la réunion du débat public à Arromanches le 12 juin 2013 : "C’est comme si vous preniez un petit bâtonnet de 1,5 cm, et vous le mettez à un mètre de vous. C’est ça la taille effective d’une éolienne vue depuis Arromanches ou Courseulles"

NB : rappelons qu’il y en a 75...

Le rapport d’expert précise : "A cette distance, les observations météorologiques montrent que les éoliennes les plus proches du rivage seront visibles 75% du temps, l’impact visuel est fort dans cette zone"

Mobilisons-nous, demandons l’implantation plus au large de parc éolien ! Merci de votre soutien financier pour notre recours, nous avons besoin de vous !

Haut de page



Nos soutiens

Nous rassemblons des personnalités de tous horizons, habitants, touristes de passage, historiens, anciens combattants et veuves de soldats de Grande-Bretagne et du Commonwealth, des Etats-Unis, du Canada débarqués en 1944

Adhérer

Haut de page



Notre territoire

Nous habitons ou sommes simplement attachés aux communes impactées par ce projet : de Longues et Arromanches à l’ouest, jusqu’à Courseulles et Saint-Aubin à l’est, toute la côte se mobilise !

Haut de page



Notre équation

OUI à la TRANSITION ENERGETIQUE

+

OUI au RESPECT des PLAGES DU DEBARQUEMENT

+

OUI à la PRESERVATION de nos PAYSAGES

=

PARC EOLIEN HORS DE VUE : C’EST POSSIBLE, mobilisons-nous !

Comment ?

Haut de page